Murmures dans l’oreillette

Une vraie rencontre provoque une influence réciproque. Deux mondes intimes interagissent et chacun modifie l’autre.[Boris Cyrulnik]

Murmures dans l’oreillette

contre le mur au bar une femme au regard triste Colette je la nomme un visage fatigué calé sous un Stetson des cheveux bruns sauvages Régé-Color caramel brûlé quelque chose de viril mais de rondes fournitures sous le manteau au col de fourrure ne sais quel cheval elle...

Murmures dans l’oreillette

Au début, Savitri croyait que tout le monde pouvait parler aux plantes, aux oiseaux et aux animaux, que tout le monde connaissait leur langage. […] C’est seulement lorsqu’elle s’aperçut que les humains ne comprenaient pas le silence qu’elle commença à se servir des...

Murmures dans l’oreillette

Cette résonance au profond de la poitrineet qui se propage jusque dans la moelle des os,tels les cercles excentriquesd’une pierre lancée à la surface des eaux mortes, voilà qu’elle nous rend à la mesureet à la démesure du monde entier.À quoi servirait-il d’être...

Murmures dans l’oreillette

Il nous semble aujourd’hui que le mariage est quelque chose de trop sérieux pour le confier à des jeunes gens. Ce devrait être un aboutissement, vous ne croyez pas ? Un but à atteindre, un idéal. Pour y parvenir, il faudrait toutes les ressources de la maturité,...

Murmures dans l’oreillette

A force d’appeler ça ma vie, je vais finir par y croire, c’est le principe de la publicité.[Samuel Beckett]

Murmures dans l’oreillette

Il faut, si l’on veut vivre, renoncer à avoir une idée nette de quoi que ce soit. L’humanité est ainsi, il ne s’agit pas de la changer, mais de la connaître.[Gustave Flaubert]

Murmures dans l’oreillette

Il faut enfin guérir d’être femme. Non pas d’être née femme, mais d’avoir été élevée femme dans un univers d’homme, d’avoir vécu chaque étape et chaque acte de notre vie avec les yeux des hommes, selon les critères des hommes. Et ce n’est pas en continuant à lire les...

Murmures dans l’oreillette

Plénitude Le jour tremble et s’éteint, mais le cercle du ciel, Les feuillages nattés, les voûtes odorantes, Les duvets des oiseaux pleins de brises errantes Sont encor chauds de vous, soleil torrentiel ! Le soir est un moment de candide accalmie, Il attend sans...

Murmures dans l’oreillette

Mais si un tableau se fraie vraiment un chemin jusqu’à ton cœur et change ta façon de voir, de penser et de ressentir, tu ne dis pas « oh, j’adore cette œuvre parce qu’elle est universelle », « j’adore cette œuvre parce qu’elle parle à toute l’humanité ». Ce n’est pas...

Murmures dans l’oreillette

Nous sommes une goutte insignifianteContre les incendies de haines et les contradictions,Les colères, les impatiences.Une goutte contre les cris et les violences,Les tristesses, les alarmes, les désespoirs,Les famines de l’âme, les pauvretés de cœur et les phobies du...

Murmures dans l’oreillette

J’aime et je redoute à la fois l’idée qu’il existe une ligne d’ombre. Une frontière invisible qu’on passe, vers le milieu de la vie, au-delà de laquelle on ne devient plus : simplement on est.[Sylvain Prudhomme in Par les routes – Editions...

Murmures dans l’oreillette

Être dans la nature ainsi qu’un arbre humain,Étendre ses désirs comme un profond feuillage,Et sentir, par la nuit paisible et par l’orage,La sève universelle affluer dans ses mains. Vivre, avoir les rayons du soleil sur la face,Boire le sel ardent des...

Murmures dans l’oreillette

A chaque fois, quand il lui glisse qu’il l’aime, elle fait le plein de carburant. Et c’est comme si sa vie redémarrait.[Isabelle Flaten in Se taire ou pas – Editions le Réalgar]

Murmures dans l’oreillette

Anniversaire la première chose à faire – danserdanser la joie de mon corpsma jeunesse ma jouissance de vivrej’ai mal à l’Équateur au Kurdistanau Chili à Java l’Indonésie le Libanmal à l’Homme et ne peux rienpour ceux que j’aime que les aimerrire plus fort ces...

Murmures dans l’oreillette

Descendre dans le jardinC’est traverser la résistanceD’une eau invisibleDes pas de silenceParmi les arbresLes fleurs ont le mouvement ourléDe l’immobileMais la présence est vraie ou fausseIl y a d’autres jardins sous celui-ciEt à partir de quel sol ultimeLe pied ailé...

Murmures dans l’oreillette

Il n’y a pas six ou sept merveilles dans le monde, il n’y en a qu’une : c’est l’amour.[Jacques Prévert]

Murmures dans l’oreillette

Là haut très loinun croissant pâle Un oiseau a oubliéune plume dans le ciel [Estelle Fenzy in La minute bleue de l’aube – Editions La part commune]