J’ai besoin de ce temps
à regarder
rien
En compagnie de la lune
ou du vent
du chemin
Etre seulement dehors
dans les odeurs de menthe
la mire du papillon
à regarder
rien
et ce qui s’ensuit

 

[Quadrature de l’éphémère – A paraître]