J’ai eu 20 ans en 1979, c’est-à-dire dans une sorte de fenêtre de tir
entre la défunte morale castratrice et l’hécatombe du sida.

Mœurs libérées avec impunité impliquèrent, pour beaucoup,
presque un abus de rapprochements cutanés,
voire de juxtapositions tactiles intempestives.

Une génération plus tard, on ne peut même plus se toucher.
Comme quoi…
d’ailleurs le poète l’a dit, rien n’est jamais acquis