195 Dimanche

Le coucher du soleilde retour dans la nuitfeux d’artifice

13/7/19

Chaque bourgeon qui se déplieRedonne l’arbre et les saisonsChaque voix porte plus loinLa vie entre source et sommeilJusqu’à la courbe de la merAmoureuse de l’horizon.[Hélène Cadou in Poèmes du temps retrouvé -Editions Rougerie (Via Michel Fievet)]

12/7/19

L’amour, fillettec’est sourire et compagnie

11/7/19

#Réminiscence A la tabléetout le monde ou presqueconnaît par cœurle générique d’Aglaé et SidoniePour celle derrière nous c’est celuidu club Dorothée

10/7/19

La chaleur nous rend silencieuxaphones ?mutiques ?En tout casmême les cigales arrêtent de chanter

9/7/19

Si l’histoire se répètel’écho est responsable

8/7/19

Au comptoir – On va tous mourir un jour !- Toi, t’es vraiment parano !

188 Dimanche – Bande annonce

#Le feuilleton du dimanche Sur votre écran un dimanche d’automne :      A l’auberge de Daniels, pendant une semaine, on ne parle que de ça. Après ça passe, comme tout. Les grands-mères le disent : le bon comme le mauvais, tout finit par passer. Mais rien à...

6/7/19

Juillet Les cigales frottent l’airC’est un juillet comme un autreJe broie du bleuN’effrite que des couleurs sèches [Colette Daviles-Estinès via Revue 17 secondes]

5/7/19

Un perdreau de l’annéesur le mur de pierres’envole à mon passage

4/7/19

J’entends un bruit étrangeje ne sais comment le décrireje dirais le souffle d’un dragon A intervalles presque régulierJe sors pour voir une montagne bleue à quelques mètresderrière les arbresElle grossit à chaque souffleénormeet puis s’envoleson...

3/7/19

#Réminiscence A dix ansj’étais amoureuse de Patrick Juvettrop beau avec ses paillettes

2/7/19

Soudain, à la radio, un bon Jj Cale

1/7/19

L’été a commencé au jour ditbille en têteet déjà jase juillet

181 – Dimanche

Repos Avant, je n’aimais pas les dimanches, on change tout le temps, c’est fatigant.

29/6/19

Je voudrais rendre au matin toute la lumière que je lui dois, à la pluie d’été un peu de sa fraîcheur, tendre au cerisier une main nue, ouverte comme une nuit d’avril, au myosotis tout le bleu des regards, je voudrais être l’ami de ce qui m’est donné chaque jour à...

28/6/19

Je me souviens quand personne ne mourait autour de moi. Maintenant il arrive que des contacts dans le téléphone ne servent plus jamais Parfois on les garde comme un lien qui reste

27/6/19

#Réminiscence Le sirop typhon nous avait tout de même appris le mot panacée

26/6/19

Il fait si chaud que plus personne n’en parle

25/6/19

Tout ce chemin pour guérir de soi parfois

24/6/19

La poésie n’est pas nombreuse mais elle est bien vivante

174 Dimanche – Lcep 2-4

Précédemment Partie 1 – Partie 2 4 Le temps des plans Déboucher l’horizon en boire la première gorgée            Les témoignages des personnes ayant construit une maison, y compris mon médecin et mon coiffeur, concordent et se résument en une phrase :...

22/6/19

QUI A FAIT ÇA ? C’est qui lui ? Lui c’est lui un garçon. C’est lui un garçon qui fait pipi debout. La vie aussi. La vie debout c’est lui un garçon. Qui a dit ça ? Qui a dit lui c’est lui et pas toi. Toi c’est toi et pas lui. Qui a dit un garçon c’est pas une fille une...

21/6/19

Elle marque les regards croise les repères en trois notes elle chavire le monde et lui délie la langue [Musique – Travail en cours]

20/6/19

Ce que font les humains de leur vie

19/6/19

#Réminiscence Attendrie par cette collégienne pour qui l’évènement de l’année était le mariage de Sheila et Ringo, et en même temps lisait Le deuxième sexe de Beauvoir – prêté par sa prof de...

18/6/19

Dans une caravane il faut mettre la musique bien plus fort quand il pleut Sinon écouter la pluie

17/6/19

Chaque jour comme une promesse tenue

167 Dimanche

#Le feuilleton du dimanche Les feuilletons s’arrêtent en été, c’est la règle, Encore une fois écrire (dimanche prochain, 174ème jour, Lcep 2-4), ensuite un peu de repos. La suite en septembre. (ou pas) Mille mercis d’être là Bel été et vie douce pour...

15/6/19

Il faudrait peindre les plis du silence, poser du bleu dans la voix autour des mots qui pourraient casser. Combien avons-nous de coeurs pour pardonner les blessures du vertige ? Combien de coeurs avons-nous ouverts et refermés ? [Brigitte Giraud in Aime-moi –...

14/6/19

#Royaume Habiter un pays de vacances c’est s’exposer à une légèreté dans l’air

13/6/19

A la grande tablée, tout le monde est d’accord, on like Augustin Trapenard, on lui présente nos excuses, qu’il y en ait encore un pour dire, j’ai rien contre, mais il est homo ou pas ?

12/6/19

Retrouver tous les gestes de la nouvelle saison marcher pieds nus accrocher la moustiquaire dresser la table à l’ombre fabriquer des glaçons

11/6/19

Parfois on le vit simplement mais en toute conscience l’ouverture d’un nouveau chapitre de sa vie

10/6/19

Dans l’océan des fleurs blanches Les corps des hommes de foi et de loi

160 Dimanche – Lcep 2-3

Précédemment Partie 1 – Partie 2 3   L’air du temps   Il en faut aussides gens contentspour faire ce monde   En trois années, beaucoup de choses se passent, quelques unes vous marquent sans que vous vous y attendiez. L’élection...

8/6/19

Ce temps est le nôtre venu de loin entre les branches Sa lumière un souffle dans le cou Nous la retrouverons dans les pas d’un autre jour Elle redira l’origine ce qui reste sans chemin. [Marilyse Leroux in Le temps d’ici – Editions Rhubarbe – (via Michel...

7/6/19

Quand tu es vieux et que tu aimes vieux à tes yeux fillette mais tout de même tu aimes mieux

6/6/19

Rien ne brille et tout brille en même temps L’agasse s’y égare

5/6/19

Il faut manger si on veut boire [Coco – apéritif d’anniversaire – 14h05]

4/6/19

Effluves jaunes des coronilles sur le sentier mêlées à celles des bois

3/6/19

Premier bain de l’année tablée du soir sous les platanes la saison est ouverte

153 Dimanche

Le feuilleton du dimanche s’écrit pas à pas C’est un atelier ouvert au public où l’on remercie pour sa visite l’habitué comme le chaland Vie douce pour tous

1/6/19

Note combien tu aimes ramasser la lumière à l’autre bout de la terre dans la coupelle pleine de tes yeux note que tu sais bousculer le soleil et la mer sur tous les compas note bien que tu es gourmand et qu’aux gourmands la vie ne sait pas mentir que tu aimes et...

31/5/19

Le vert en multitude de l’argent à presque l’or chlorophylle power

30/5/19

Trois sorcières ont résumé la règle du jeu : s’adapter aux circonstances, préserver son essence.

29/5/19

C’est une année à coquelicots des fleurs la reine, la sauvage la plus fière, la plus fragile celle qui meurt la première au voisinage de l’humain s’il est malfaisant C’est rassurant une année à...

28/5/19

Epicure, toujours assure : La mort n’est rien pour nous, puisque, tant que nous existons nous mêmes, la mort n’est pas, et quand la mort existe, nous ne sommes plus.

27/5/19

Est-ce que militer pour la douceur est un oxymore ?

146 Dimanche – Lcep – Partie 2 – 2

Précédemment Partie 1 – Partie 2 2 Le temps de l’amour et de l’aventure   A la fois l’espace entre nous la liberté, le centre La joyeuse pensée de toi Et le non espace la même fréquence Le souffle commun                C’est une...