Chaque écrivain a sa propre réalité de l’affaire d’écrire

51

Comme si l’hiver
par grand vent
voulait déloger le printemps –
un pied sur le territoire

49 Dimanche

Je ne fais rien mais je ne m’y fais pas.
C’était terrible à Paname, ces tentes sur le trottoir glacial.
Cette jeune femme dans son sac de couchage.
Ce vieil homme installé au milieu, sa bouteille, sa radio.
Ce type ramassant tous les cartons qu’il peut. lire plus…

47

Le jeune homme assis à côté de moi dans le train,
choisit, commande, et paye sur son téléphone.
Puis il va chercher sa commande à la voiture bar,
revient avec son sandwich cinq minutes plus tard.

Il m’étonne encore – ce présent futuriste.

(Je me demande si on peut se faire livrer)

46

Faut pas embêter les ornithorynques !
(collectif – 3h41)
(Ils ont des aiguillons venimeux (Le savais-tu ?))

45

Evoquer Bobby Lapointe entre deux pina colada,
chercher un tuto pour faire un émoticône pomme de terre,
inventer le hashtag touche pas à mon porc –
rire ensemble est le présent du temps

Précédemment

Chaque écrivain a sa propre réalité de l’affaire d’écrire

51

Comme si l’hiver
par grand vent
voulait déloger le printemps –
un pied sur le territoire

50

Un Italien c’est un Français exalté !

(Bingo – Fin du déjeuner dominical – 19h33)

49 Dimanche

Je ne fais rien mais je ne m’y fais pas.
C’était terrible à Paname, ces tentes sur le trottoir glacial.
Cette jeune femme dans son sac de couchage.
Ce vieil homme installé au milieu, sa bouteille, sa radio.
Ce type ramassant tous les cartons qu’il peut. lire plus…

47

Le jeune homme assis à côté de moi dans le train,
choisit, commande, et paye sur son téléphone.
Puis il va chercher sa commande à la voiture bar,
revient avec son sandwich cinq minutes plus tard.

Il m’étonne encore – ce présent futuriste.

(Je me demande si on peut se faire livrer)

46

Faut pas embêter les ornithorynques !
(collectif – 3h41)
(Ils ont des aiguillons venimeux (Le savais-tu ?))

45

Evoquer Bobby Lapointe entre deux pina colada,
chercher un tuto pour faire un émoticône pomme de terre,
inventer le hashtag touche pas à mon porc –
rire ensemble est le présent du temps

Précédemment

Chaque écrivain a sa propre réalité de l’affaire d’écrire

51

Comme si l’hiver
par grand vent
voulait déloger le printemps –
un pied sur le territoire

50

Un Italien c’est un Français exalté !

(Bingo – Fin du déjeuner dominical – 19h33)

49 Dimanche

Je ne fais rien mais je ne m’y fais pas.
C’était terrible à Paname, ces tentes sur le trottoir glacial.
Cette jeune femme dans son sac de couchage.
Ce vieil homme installé au milieu, sa bouteille, sa radio.
Ce type ramassant tous les cartons qu’il peut. lire plus…

47

Le jeune homme assis à côté de moi dans le train,
choisit, commande, et paye sur son téléphone.
Puis il va chercher sa commande à la voiture bar,
revient avec son sandwich cinq minutes plus tard.

Il m’étonne encore – ce présent futuriste.

(Je me demande si on peut se faire livrer)

46

Faut pas embêter les ornithorynques !
(collectif – 3h41)
(Ils ont des aiguillons venimeux (Le savais-tu ?))

45

Evoquer Bobby Lapointe entre deux pina colada,
chercher un tuto pour faire un émoticône pomme de terre,
inventer le hashtag touche pas à mon porc –
rire ensemble est le présent du temps

Précédemment