Chaque écrivain a sa propre réalité de l’affaire d’écrire

337

L’image soudain
par une chanson
de ceux qui sont
seuls au monde
On ne l’imagine pas
mais on y pense souvent
à la chaleur de nos tablées

333

Une tablée de personnages
trinque gaiement
en questionnant le bonheur
et la démocratie pastisipative

332

A 21h43, le type qui roule dans la Rolls de la reine
offre le champagne
Jacques l’aubergiste le sabre avec naturel
et élégance
puis commente en philosophe
Tant que tu lèves le coude
c’est que tu ne baisses pas les bras

330

Dans le Royaume, il arrive que l’on partage l’apéro
avec un type qui a acheté
une Rolls à la reine d’Angleterre.
Ce n’est jamais qu’un prétexte
pour une autre tournée.

329 Dimanche

Précédemment

Sauter le pas

Vous prenez une décision toute seule comme une grande, ensuite il faut en faire part à votre entourage et vous expliquer.
Parfois ce n’est pas gagné.
Les plus proches approuvent la démarche. Ils disent que la maison familiale est là où je suis, que les lieux ne sont pas plus que des objets (ce sont mes plus proches, nous sommes un peu du même esprit). Je crois voir aussi une lueur d’amusement dans leurs regards, ma famille est joueuse. lire plus…

328

Sortir

Sortir
Retrouver les sensations
Marcher
Quitter la ville
Retrouver la vie
Marcher
Laisser derrière
Les rues et le béton
Cheminer sur le sentier
Au milieu de la lande
Aller vers le vent
Vers l’ouest et l’océan

lire plus…

325

Les pommes de pins tombent sur le toit de la caravane
je ne m’en souviens pas toujours
alors je sursaute
nous ne sommes parfois
que des animaux effrayés

324

Dans la base de données de la nuit
j’ai inséré quelques étoiles
leur position en attribut
et ma requête mise à jour

Aucun résultat

La page demandée est introuvable. Essayez d'affiner votre recherche ou utilisez le panneau de navigation ci-dessus pour localiser l'article.

Précédemment

Chaque écrivain a sa propre réalité de l’affaire d’écrire

Aparté

 

Je ne réponds presque pas aux commentaires, je vous prie de m’en excuser, je ne les publie pas tous (il suffit de me préciser “non public”), mais je les lis et ils sont baume au cœur, partage, présence, c’est cette branche que je rattrape quand me saute trop aux yeux la futilité d’écrire, de soi, chaque jour, et me donne l’impression de marcher dans le vide. lire plus…

Compte de résultat

Les derniers jours de l’année réclament un bilan,
mais il y a trop de choses,
l’important est de savoir que l’on est toujours à la bonne place.
Non ?
Si ?

354/365

Bon bout d’an,
soleil d’hiver,
que la vie vous soit douce,
la santé et la bonne étoile.

Journal aléatoire – Fin de la saison 7

Retour avec du neuf, du 2019.
(ou pas)

353

Formation développeuse web terminée
fin de session
Base de données close
Accolade fermée
Vacance

352

Retrouver une note du début de l’année –
il ne devrait pas y avoir d’autres sujets
que ces corps au fond de la mer
je l’écrirais encore.
Et aussi la guirlande dans le reflet de la vitre.
Tout ce que l’on vit, en même temps.

Précédemment

Chaque écrivain a sa propre réalité de l’affaire d’écrire

Aparté

 

Je ne réponds presque pas aux commentaires, je vous prie de m’en excuser, je ne les publie pas tous (il suffit de me préciser “non public”), mais je les lis et ils sont baume au cœur, partage, présence, c’est cette branche que je rattrape quand me saute trop aux yeux la futilité d’écrire, de soi, chaque jour, et me donne l’impression de marcher dans le vide. lire plus…

Compte de résultat

Les derniers jours de l’année réclament un bilan,
mais il y a trop de choses,
l’important est de savoir que l’on est toujours à la bonne place.
Non ?
Si ?

354/365

Bon bout d’an,
soleil d’hiver,
que la vie vous soit douce,
la santé et la bonne étoile.

Journal aléatoire – Fin de la saison 7

Retour avec du neuf, du 2019.
(ou pas)

353

Formation développeuse web terminée
fin de session
Base de données close
Accolade fermée
Vacance

352

Retrouver une note du début de l’année –
il ne devrait pas y avoir d’autres sujets
que ces corps au fond de la mer
je l’écrirais encore.
Et aussi la guirlande dans le reflet de la vitre.
Tout ce que l’on vit, en même temps.

Précédemment