Chaque écrivain a sa propre réalité de l’affaire d’écrire

46

Faut pas embêter les ornithorynques !
(collectif – 3h41)
(Ils ont des aiguillons venimeux (Le savais-tu ?))

45

Evoquer Bobby Lapointe entre deux pina colada,
chercher un tuto pour faire un émoticône pomme de terre,
inventer le hashtag touche pas à mon porc –
rire ensemble est le présent du temps

42 Dimanche

 

Je pense souvent, à ce que disait Benoîte Groult :
Je suis née sans droits, je les ai vu arriver un par un.
C’était il n’y a pas si longtemps, elle est morte en 2016, est née juste une quarantaine d’années avant moi. Elle ne fait pas partie d’une autre histoire, elle avait à peu près l’âge de ma mère. lire plus…

36

Je n’en manque pas pourtant,
il dit que ce ne sont pas les mêmes.
L’ophtalmo insiste :
je vous prescris des larmes,
matin et soir.

34

Nous aimons toujours pour la première fois
l’œil plein d’un premier soleil à venir

Le réel nous soulève au-dessus des herbes
là où viennent boire les bêtes
du cœur des sources lire plus…

32

Revenir sur des lieux,
se souvenir d’un visage de soi,
d’impressions cellulaires,
mélanger, remuer,
déguster les yeux doux.

29

Au milieu du champ,
une femme chante du jazz dans l’enceinte Bluetooth,
nous inventons le monde,
la musique l’assemble.

Chaque écrivain a sa propre réalité de l’affaire d’écrire

46

Faut pas embêter les ornithorynques !
(collectif – 3h41)
(Ils ont des aiguillons venimeux (Le savais-tu ?))

45

Evoquer Bobby Lapointe entre deux pina colada,
chercher un tuto pour faire un émoticône pomme de terre,
inventer le hashtag touche pas à mon porc –
rire ensemble est le présent du temps

44

Ni juge, ni soumise
(Jean Libon, Yves Hinant)
Impossible d’en sortir indemne

43

Lever de soleil sur les immeubles pâles,
premiers gyrophares –
les lumières de la ville.

42 Dimanche

 

Je pense souvent, à ce que disait Benoîte Groult :
Je suis née sans droits, je les ai vu arriver un par un.
C’était il n’y a pas si longtemps, elle est morte en 2016, est née juste une quarantaine d’années avant moi. Elle ne fait pas partie d’une autre histoire, elle avait à peu près l’âge de ma mère. lire plus…

41

Il te faudra sans doute
creuser de longs tunnels de solitude

lancer de frêles passerelles
se balançant au dessus des abîmes lire plus…

39

La puissance de la neige
est de nous faire croire qu’elle tombe
personnellement

36

Je n’en manque pas pourtant,
il dit que ce ne sont pas les mêmes.
L’ophtalmo insiste :
je vous prescris des larmes,
matin et soir.

34

Nous aimons toujours pour la première fois
l’œil plein d’un premier soleil à venir

Le réel nous soulève au-dessus des herbes
là où viennent boire les bêtes
du cœur des sources lire plus…

32

Revenir sur des lieux,
se souvenir d’un visage de soi,
d’impressions cellulaires,
mélanger, remuer,
déguster les yeux doux.

31

La lune bleue,
d’autres disent saignante,
dispute au soleil,
la grâce de l’aube.

29

Au milieu du champ,
une femme chante du jazz dans l’enceinte Bluetooth,
nous inventons le monde,
la musique l’assemble.

Chaque écrivain a sa propre réalité de l’affaire d’écrire

46

Faut pas embêter les ornithorynques !
(collectif – 3h41)
(Ils ont des aiguillons venimeux (Le savais-tu ?))

45

Evoquer Bobby Lapointe entre deux pina colada,
chercher un tuto pour faire un émoticône pomme de terre,
inventer le hashtag touche pas à mon porc –
rire ensemble est le présent du temps

44

Ni juge, ni soumise
(Jean Libon, Yves Hinant)
Impossible d’en sortir indemne

43

Lever de soleil sur les immeubles pâles,
premiers gyrophares –
les lumières de la ville.

42 Dimanche

 

Je pense souvent, à ce que disait Benoîte Groult :
Je suis née sans droits, je les ai vu arriver un par un.
C’était il n’y a pas si longtemps, elle est morte en 2016, est née juste une quarantaine d’années avant moi. Elle ne fait pas partie d’une autre histoire, elle avait à peu près l’âge de ma mère. lire plus…

41

Il te faudra sans doute
creuser de longs tunnels de solitude

lancer de frêles passerelles
se balançant au dessus des abîmes lire plus…

39

La puissance de la neige
est de nous faire croire qu’elle tombe
personnellement

36

Je n’en manque pas pourtant,
il dit que ce ne sont pas les mêmes.
L’ophtalmo insiste :
je vous prescris des larmes,
matin et soir.

34

Nous aimons toujours pour la première fois
l’œil plein d’un premier soleil à venir

Le réel nous soulève au-dessus des herbes
là où viennent boire les bêtes
du cœur des sources lire plus…

32

Revenir sur des lieux,
se souvenir d’un visage de soi,
d’impressions cellulaires,
mélanger, remuer,
déguster les yeux doux.

31

La lune bleue,
d’autres disent saignante,
dispute au soleil,
la grâce de l’aube.

29

Au milieu du champ,
une femme chante du jazz dans l’enceinte Bluetooth,
nous inventons le monde,
la musique l’assemble.