Chaque écrivain a sa propre réalité de l’affaire d’écrire

13/6/19

A la grande tablée,
tout le monde est d’accord,
on like Augustin Trapenard,
on lui présente nos excuses,
qu’il y en ait encore un pour dire,
j’ai rien contre, mais il est homo ou pas ?

12/6/19

Retrouver tous les gestes
de la nouvelle saison
marcher pieds nus
accrocher la moustiquaire
dresser la table à l’ombre
fabriquer des glaçons

11/6/19

Parfois on le vit simplement
mais en toute conscience
l’ouverture d’un nouveau chapitre
de sa vie

10/6/19

Dans l’océan
des fleurs blanches
Les corps des hommes
de foi et de loi

160 Dimanche – Lcep 2-3

Précédemment Partie 1 – Partie 2

3

 

L’air du temps

 

Il en faut aussi
des gens contents
pour faire ce monde

 

En trois années, beaucoup de choses se passent, quelques unes vous marquent sans que vous vous y attendiez. L’élection présidentielle par exemple.
Elle a été pour moi une sorte d’initiation accélérée. Les engagements exacerbés ont comme déciller mes yeux sur la nature partisane, et sur la politique. Au sens premier du terme. Je n’étais pas non plus totalement ignare ni idiote en la matière mais je me suis rendue compte de tous mes préjugés, de l’état sclérosé de mes opinions qui n’avaient pas été interrogées depuis bien longtemps. (suite…)

7/6/19

Quand tu es vieux et que tu aimes
vieux à tes yeux fillette
mais tout de même
tu aimes mieux

6/6/19

Rien ne brille et tout brille
en même temps
L’agasse s’y égare

5/6/19

Il faut manger si on veut boire

[Coco – apéritif d’anniversaire – 14h05]

4/6/19

Effluves jaunes des coronilles
sur le sentier
mêlées à celles des bois

3/6/19

Premier bain de l’année
tablée du soir sous les platanes
la saison est ouverte

Dernière parution en date

       Un livre commencé il y a cinq ans, un roman-documentaire sur des jeunes gens dans la précarité. C’est leur éducateur de rue qui en a eu l’idée, il a cherché des financements mais au final ça n’a pas fonctionné. Seulement on avait déjà commencé. Il m’avait accompagnée interviewer trois jeunes femmes qui m’ont retourné le cœur. Je ne pouvais pas ne pas écrire ce livre.

Pour en savoir plus c’est ICI

Pour le commander directement c’est

153 Dimanche

Le feuilleton du dimanche s’écrit pas à pas
C’est un atelier ouvert au public
où l’on remercie pour sa visite
l’habitué comme le chaland

Vie douce pour tous

1/6/19

Note combien tu aimes ramasser la lumière
à l’autre bout de la terre
dans la coupelle pleine de tes yeux note
que tu sais bousculer le soleil et la mer sur tous les compas lire plus…

31/5/19

Le vert en multitude
de l’argent à presque l’or
chlorophylle power

30/5/19

Trois sorcières ont résumé la règle du jeu :
s’adapter aux circonstances, préserver son essence.

29/5/19

C’est une année à coquelicots
des fleurs la reine, la sauvage
la plus fière, la plus fragile
celle qui meurt la première
au voisinage de l’humain
s’il est malfaisant

C’est rassurant
une année à coquelicots

Chaque écrivain a sa propre réalité de l’affaire d’écrire

13/6/19

A la grande tablée,
tout le monde est d’accord,
on like Augustin Trapenard,
on lui présente nos excuses,
qu’il y en ait encore un pour dire,
j’ai rien contre, mais il est homo ou pas ?

12/6/19

Retrouver tous les gestes
de la nouvelle saison
marcher pieds nus
accrocher la moustiquaire
dresser la table à l’ombre
fabriquer des glaçons

11/6/19

Parfois on le vit simplement
mais en toute conscience
l’ouverture d’un nouveau chapitre
de sa vie

10/6/19

Dans l’océan
des fleurs blanches
Les corps des hommes
de foi et de loi

160 Dimanche – Lcep 2-3

Précédemment Partie 1 – Partie 2

3

 

L’air du temps

 

Il en faut aussi
des gens contents
pour faire ce monde

 

En trois années, beaucoup de choses se passent, quelques unes vous marquent sans que vous vous y attendiez. L’élection présidentielle par exemple.
Elle a été pour moi une sorte d’initiation accélérée. Les engagements exacerbés ont comme déciller mes yeux sur la nature partisane, et sur la politique. Au sens premier du terme. Je n’étais pas non plus totalement ignare ni idiote en la matière mais je me suis rendue compte de tous mes préjugés, de l’état sclérosé de mes opinions qui n’avaient pas été interrogées depuis bien longtemps. (suite…)

7/6/19

Quand tu es vieux et que tu aimes
vieux à tes yeux fillette
mais tout de même
tu aimes mieux

6/6/19

Rien ne brille et tout brille
en même temps
L’agasse s’y égare

5/6/19

Il faut manger si on veut boire

[Coco – apéritif d’anniversaire – 14h05]

4/6/19

Effluves jaunes des coronilles
sur le sentier
mêlées à celles des bois

3/6/19

Premier bain de l’année
tablée du soir sous les platanes
la saison est ouverte

Dernière parution en date

       Un livre commencé il y a cinq ans, un roman-documentaire sur des jeunes gens dans la précarité. C’est leur éducateur de rue qui en a eu l’idée, il a cherché des financements mais au final ça n’a pas fonctionné. Seulement on avait déjà commencé. Il m’avait accompagnée interviewer trois jeunes femmes qui m’ont retourné le cœur. Je ne pouvais pas ne pas écrire ce livre.

Pour en savoir plus c’est ICI

Pour le commander directement c’est

153 Dimanche

Le feuilleton du dimanche s’écrit pas à pas
C’est un atelier ouvert au public
où l’on remercie pour sa visite
l’habitué comme le chaland

Vie douce pour tous

1/6/19

Note combien tu aimes ramasser la lumière
à l’autre bout de la terre
dans la coupelle pleine de tes yeux note
que tu sais bousculer le soleil et la mer sur tous les compas lire plus…

31/5/19

Le vert en multitude
de l’argent à presque l’or
chlorophylle power

30/5/19

Trois sorcières ont résumé la règle du jeu :
s’adapter aux circonstances, préserver son essence.

29/5/19

C’est une année à coquelicots
des fleurs la reine, la sauvage
la plus fière, la plus fragile
celle qui meurt la première
au voisinage de l’humain
s’il est malfaisant

C’est rassurant
une année à coquelicots

Chaque écrivain a sa propre réalité de l’affaire d’écrire

13/6/19

A la grande tablée,
tout le monde est d’accord,
on like Augustin Trapenard,
on lui présente nos excuses,
qu’il y en ait encore un pour dire,
j’ai rien contre, mais il est homo ou pas ?

12/6/19

Retrouver tous les gestes
de la nouvelle saison
marcher pieds nus
accrocher la moustiquaire
dresser la table à l’ombre
fabriquer des glaçons

11/6/19

Parfois on le vit simplement
mais en toute conscience
l’ouverture d’un nouveau chapitre
de sa vie

10/6/19

Dans l’océan
des fleurs blanches
Les corps des hommes
de foi et de loi

160 Dimanche – Lcep 2-3

Précédemment Partie 1 – Partie 2

3

 

L’air du temps

 

Il en faut aussi
des gens contents
pour faire ce monde

 

En trois années, beaucoup de choses se passent, quelques unes vous marquent sans que vous vous y attendiez. L’élection présidentielle par exemple.
Elle a été pour moi une sorte d’initiation accélérée. Les engagements exacerbés ont comme déciller mes yeux sur la nature partisane, et sur la politique. Au sens premier du terme. Je n’étais pas non plus totalement ignare ni idiote en la matière mais je me suis rendue compte de tous mes préjugés, de l’état sclérosé de mes opinions qui n’avaient pas été interrogées depuis bien longtemps. (suite…)

7/6/19

Quand tu es vieux et que tu aimes
vieux à tes yeux fillette
mais tout de même
tu aimes mieux

6/6/19

Rien ne brille et tout brille
en même temps
L’agasse s’y égare

5/6/19

Il faut manger si on veut boire

[Coco – apéritif d’anniversaire – 14h05]

4/6/19

Effluves jaunes des coronilles
sur le sentier
mêlées à celles des bois

3/6/19

Premier bain de l’année
tablée du soir sous les platanes
la saison est ouverte

Dernière parution en date

       Un livre commencé il y a cinq ans, un roman-documentaire sur des jeunes gens dans la précarité. C’est leur éducateur de rue qui en a eu l’idée, il a cherché des financements mais au final ça n’a pas fonctionné. Seulement on avait déjà commencé. Il m’avait accompagnée interviewer trois jeunes femmes qui m’ont retourné le cœur. Je ne pouvais pas ne pas écrire ce livre.

Pour en savoir plus c’est ICI

Pour le commander directement c’est

153 Dimanche

Le feuilleton du dimanche s’écrit pas à pas
C’est un atelier ouvert au public
où l’on remercie pour sa visite
l’habitué comme le chaland

Vie douce pour tous

1/6/19

Note combien tu aimes ramasser la lumière
à l’autre bout de la terre
dans la coupelle pleine de tes yeux note
que tu sais bousculer le soleil et la mer sur tous les compas lire plus…

31/5/19

Le vert en multitude
de l’argent à presque l’or
chlorophylle power

30/5/19

Trois sorcières ont résumé la règle du jeu :
s’adapter aux circonstances, préserver son essence.

29/5/19

C’est une année à coquelicots
des fleurs la reine, la sauvage
la plus fière, la plus fragile
celle qui meurt la première
au voisinage de l’humain
s’il est malfaisant

C’est rassurant
une année à coquelicots