Chaque écrivain a sa propre réalité de l’affaire d’écrire

249

Plusieurs jours que je vois
le même papillon
butiner la même fleur.

Pilier de bar.

248

Je voudrais vivre là
dans ce petit matin frais
ensoleillé
le côté gai de la force
qui entre dans les veines

Septembre est un mois doux

247

 

A la radio :
Un tableau vendu 450 millions de dollars

-Pourquoi ris-tu ?
-Que faire d’autre ? Pleurer ?
– …
-L’acheter ?

246

Avis de passage de l’automne
début d’embrasement
on allume plus tôt
mais c’est encore l’été

242

Perdre parfois
d’autres fois retrouver
ou ne pas
La plupart du temps
finalement
tout est à sa place

241

BLEU
Quotidien / N°052

Faut du génie pour se lever, se laver, respirer dans l’métro, retenir son souffle devant les belles images, ajouter son nom sur la liste sans devenir fou.
Pour peindre ou écrire, faut de la chance.

lili frikh in Bleu

240

# le métier

La plupart du temps, n’avoir rien à dire,
parfois plus rien à lire,
rarement rien à écrire.

239

Tu préfères voyager autour du monde toute ta vie
ou passer un quart d’heure sur la lune ?

Tu préfères n’avoir que du chocolat à manger
ou être privé pour toujours de sel et de sucre ?

Tu préfères les personnes qui se réjouissent pour toi
ou celles qui te jugent ?

238 Dimanche

Une chose peut se targuer de m’exaspérer,
débonnaire équanime, s’il en est,
je perds cependant patience face à ceux qui œuvrent au chaos.
Ou tout au moins le souhaitent. lire plus…

Aucun résultat

La page demandée est introuvable. Essayez d'affiner votre recherche ou utilisez le panneau de navigation ci-dessus pour localiser l'article.

Précédemment

Chaque écrivain a sa propre réalité de l’affaire d’écrire

316

L’amour aussi est un algorithme
une variable booléenne
qui s’incrémente chaque jour

314

C’était sans espoir. Dans un roman, Adrian n’aurait pas accepté les choses telles qu’elles lui étaient présentées. A quoi bon se trouver dans une situation digne d’un roman, si le protagoniste ne se comporte pas comme il le ferait dans un livre ? Il aurait dû mener sa petite enquête, ou économiser son argent de poche et engager un détective privé. Peut-être aurions-nous dû nous lancer tous les quatre dans une Quête pour découvrir la Vérité. Ou cela aurait-il moins tenu de la Littérature que de la Bibliothèque verte ?

[Julian Barnes in Une fille, qui danse ]

312

Lire un article sur le côté sombre de l’époque,
(j’aime lire Titiou Lecoq),
ramer fort pour rejoindre la lumière,
se retrouver dans la puissance des femmes.

311

J’apprends un mot tout neuf,
il appartient qu’on le veuille ou non
au monde nouveau,
mais personne souffrant d’illectronisme
ne lira ce mot ici.

310

Une fois de plus se demander
pourquoi dans cette galère
on s’est embarqué.
Puis convoquer la fierté
pour le défi
à soi-même
relever.

Précédemment

Chaque écrivain a sa propre réalité de l’affaire d’écrire

316

L’amour aussi est un algorithme
une variable booléenne
qui s’incrémente chaque jour

314

C’était sans espoir. Dans un roman, Adrian n’aurait pas accepté les choses telles qu’elles lui étaient présentées. A quoi bon se trouver dans une situation digne d’un roman, si le protagoniste ne se comporte pas comme il le ferait dans un livre ? Il aurait dû mener sa petite enquête, ou économiser son argent de poche et engager un détective privé. Peut-être aurions-nous dû nous lancer tous les quatre dans une Quête pour découvrir la Vérité. Ou cela aurait-il moins tenu de la Littérature que de la Bibliothèque verte ?

[Julian Barnes in Une fille, qui danse ]

312

Lire un article sur le côté sombre de l’époque,
(j’aime lire Titiou Lecoq),
ramer fort pour rejoindre la lumière,
se retrouver dans la puissance des femmes.

311

J’apprends un mot tout neuf,
il appartient qu’on le veuille ou non
au monde nouveau,
mais personne souffrant d’illectronisme
ne lira ce mot ici.

310

Une fois de plus se demander
pourquoi dans cette galère
on s’est embarqué.
Puis convoquer la fierté
pour le défi
à soi-même
relever.

Précédemment