Une tablée de personnages
trinque gaiement
en questionnant le bonheur
et la démocratie pastisipative